La spécificité de la Gestalt-thérapie

 

 

Quelques bases théoriques de la Gestalt-thérapie:

"La Gestalt-thérapie, une forme de traitement interactif".

Gilles Delisle


 - La théorie de la Gestalt-thérapie est basée sur le fait que « l'individu est en interaction permanente avec son environnement ». Cette idée originale permet de penser l’être humain et le changement de manière optimiste et non déterminée.

Par exemple, nous ne sommes pas prisonniers de mécanismes ou d’une personnalité, le changement étant rendu possible à travers une expérience nouvelle.

 

- En Gestalt-thérapie, un comportement / une personne n’est pas qualifié de normal(e) ou de pathologique. L’individu s’adapte en permanence à son environnement, de manière créative, et parfois de manière conservative, ce qui peut occasionner de la souffrance. En Gestalt-thérapie, la souffrance est comprise comme un vécu de ne pas pouvoir être, un sentiment de subir et de ne pas choisir. Mais elle est aussi pensée comme une possibilité d’ouverture, une chance de faire autrement.

 

- C’est une approche qui comme dans d’autres psychothérapies permet de se sentir accueilli, mais sa spécificité va au delà de seulement "comprendre" : il s’agit pour le patient de (re)trouver la capacité à faire des choix, être acteur et CREATEUR de son existence.

 

- Les « pistes de solution » ne sont pas proposées, amenées ou exigées par le Gestalt-thérapeute : elles sont co-construites par le thérapeute et le patient et peuvent être explorées directement en séance. En effet, pour être assimilé et incorporé, la Gestalt-thérapie propose que le changement soit expérimenté corporellement et émotionnellement, et non simplement compris intellectuellement. La place du corps est essentielle.

 

Revenir aux Généralités sur la Gestalt-thérapie:


 

Visitez le site de Site de la Coordination entre la Société Française de Gestalt et le Collège Européen de Gestalt-thérapie,

association de gestalt-thérapeutes en France, en Suisse et en Belgique:

 

www.gestalt-therapie.org