Déroulement des séances

 

Le thérapeute accueille le patient avec ce qui est présent pour lui : ce peut être une pensée, une angoisse, une émotion, une préoccupation mais aussi un élan de vie ou une joie. Tout est pertinent, tout peut être travaillé : il peut aussi s’agir d’un film, d’un rêve ou d’un élément de la vie courante qui engage le dialogue.

 

Le Gestalt-thérapeute écoute le patient, le questionne, l'aide à mettre en mots, propose des hypothèses ; il s’appuie également sur son ressenti, ses pensées et son imaginaire dans la situation. Il est aussi attentif à ce que vit le patient au niveau de la tête, du corps et des émotions. Ses propres ressentis ET ceux du patient vont servir d’indicateurs pouvant révéler la façon dont le patient est en contact avec son environnement : comment il fonctionne.

 

Sa vision de lui-même et du monde vont ainsi apparaître, et lui permettre de prendre conscience des mécanismes qui fonctionnent et de ceux qui fonctionnent moins bien, et vérifier lesquels sont encore adaptés aux situations rencontrées.

 

Ensemble ils pourront alors faire l’expérience, dans l’espace sécurisant du cabinet de  psychothérapie, de nouvelles façons de se comprendre et de se comporter à autrui, que le patient pourra par la suite reproduire dans sa vie. Cela implique que le thérapeute ne se tient pas dans une posture neutre, mais est engagé dans l’expérimentation de nouvelles formes possibles de la rencontre.

 

Le cabinet de psychothérapie: un espace pour soi, pour prendre soin de soi, pour explorer dans la confidentialité et la sécurité de nouvelles formes d'être-au-monde
Le cabinet de psychothérapie: un espace pour soi, pour prendre soin de soi, pour explorer dans la confidentialité et la sécurité de nouvelles formes d'être-au-monde

 

Lire la suite: